Le DETAILLING pour les nuls , kézako ?

Répondre
Avatar de l’utilisateur
plouc1966
alfiste pointu
alfiste pointu
Messages : 788
Inscription : lun. 27 juil. 2009 21:33

Le DETAILLING pour les nuls , kézako ?

Message par plouc1966 » mer. 26 déc. 2012 17:21

Bonjour a tous , aprés mes pérégrinations divers , me voila lancer dans une nouvelles aventure : le détailling .

Mais que se cache t il derriére cette angliscisme a part le mot détail ?

Hé bien c'est l'action d'entretenir ou de rénover profondément un intérieur ou un extérieur de voiture , tout les matériaux apparents qui demandent un soins particulier .

A quoi ca sert ? Mise a part l'aspect visuel rehaussé , ca aide grandement a l'entretien part la suite , surtout au niveau de la carrosserie , la derniére couche de produit ayant un trés fort pouvoir déperlant et hydrophobe , empéche la crasse , les filmes routier d'adhéré .

Comment ca marche ?

Pour l'intérieur ce sont des produit un peu plus haut de gamme que ce que l'on trouve chez carrefour , il y a juste a nettoyer avec .

Pour la carrosserie c'est un peu plus compliqué , j'ai trouvé quelques images pour illustrer mon propos .

Tout d'abord la couleur . La lumiere du soleil diffuse toutes les couleurs , de l'infra rouge a l'ultra violet . les matériaux ont aussi toutes les couleurs mais travail par filtrage , en ne renvoyant que sa couleur dominante par reflet .

Image

Comment l'aspect visuel d' une peinture se dégrade ?

Le plus souvent c ' est une action mécanique , souvent pendant les lavages , les rouleaux sont les pires enemis des peintures , ensuite viennent l'éponge , les poussiéres de frein trés abrasif et tout un tas d'autres truc qu'il y a sur la route .

Les rayons de lune aussi ont un trés fort pouvoir cuisant pour la surface de la peinture , mais la ce n'est pas abrasif , c'est juste le changement de teinte .

Donc au fur et a mesure , des rayures et des micro rayures viennent altéré la surface peinte comme le montre le shéma suivant .

Image


Cerise sur le gateau , toutes ces saletés ont aussi la bonne idée d'aller se loger au fond des ses rayures , histoire de finir d'embélire le tableaux .

Attention , les rayures trop profonde ne sont pas ratrappables , surtout quand elles ont atteint la couche d'apret , la il faudra passer par la case peinture .

Image

Les étapes du traitement carrosserie .

1) Lavage
2) Décontamination
3) Polissage
4) Lustrage
5) Cirage


Allez aprés la théorie la pratique !!

Image

Avatar de l’utilisateur
plouc1966
alfiste pointu
alfiste pointu
Messages : 788
Inscription : lun. 27 juil. 2009 21:33

Message par plouc1966 » mer. 26 déc. 2012 17:24

1) Le lavage .

Tout bettement au quotidien j ' utilise le paic vaisselle de maman , 2 seaux , un pour laver , un pour rincer . Une brosse a poil gardena , un pinceau pour les endroits étriqués .

Pour l'occasion , j'ajoute a mon paic vaisselle 10 % de citrus bling , le tout dans un pulvérisateur pour me faciliter la tache . Le mieux est un netoyeur haute pression muni d'un pistolet a mousse , mais j'ai pas sa sous la main ...

Image

L'auto au départ : année de mise en circulation 1984 , peinture refaite en 1995 .

Bien entretenu mais outrage du temps quand méme !!!



Image


Image

Image

Avatar de l’utilisateur
plouc1966
alfiste pointu
alfiste pointu
Messages : 788
Inscription : lun. 27 juil. 2009 21:33

Message par plouc1966 » mer. 26 déc. 2012 18:06

Image

Image

Aprés le lavage , je la seche avec une micro fibre adapté

Image

Tour d'inspection de la voiture

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
plouc1966
alfiste pointu
alfiste pointu
Messages : 788
Inscription : lun. 27 juil. 2009 21:33

Message par plouc1966 » mer. 26 déc. 2012 18:20

Image


Ensuite c'est la pose de scoth de masquage . Pourquoi faire ? Pour proteger toutes les parties non peinte , ou non soumis aux traitements qui vont venir .

Les plastiques n'aimes pas trop les abrasifs et les cires non prévu pour cette matiére .

J'utilise du scotch bleu 3M , il colle parfaitement , résiste au coup de polissage , se décolle en 1 seul morceau sans laissé de trace . N 'utilisé surtout pas de scotch de masquage Casto Merlin , ils ont les propriétés inverses et en plus ils ne sont pas étanche !


Image

Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
plouc1966
alfiste pointu
alfiste pointu
Messages : 788
Inscription : lun. 27 juil. 2009 21:33

Message par plouc1966 » mer. 26 déc. 2012 18:36

Etape 2 : la décontamination .

Ca consiste a enlever la crasse profondément incrusté dans la peinture , action mécanique avec une clay et un lubrifiant .

La clay est une patte a modeler syntétique , on la modéle a la main pour en faire une galette . Au fure et a mesure de son encrassement , on la replie sur elle méme pour enprisonné la crasse a l'intérieur et avoir les parties apparentes vierges .

J'utilise du citrus bling (encore lui !! ) diluer a 10 % comme lubrifiant .

Image

Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
plouc1966
alfiste pointu
alfiste pointu
Messages : 788
Inscription : lun. 27 juil. 2009 21:33

Message par plouc1966 » mer. 26 déc. 2012 18:50

C'est partit ! Je commence par 1/2 toit .

Image

Résultat pour 1/2 toit !!!

Image

Je continue ....

Image

Les zones fraichements repeintes

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
plouc1966
alfiste pointu
alfiste pointu
Messages : 788
Inscription : lun. 27 juil. 2009 21:33

Message par plouc1966 » mer. 26 déc. 2012 19:14

Image

Image

J'ai eut droit a quelques positions acrobatiques !

Image

La clay est aussi trés efficaces pour les vitrages !

Image

Les coins torturés .

Image

Avatar de l’utilisateur
plouc1966
alfiste pointu
alfiste pointu
Messages : 788
Inscription : lun. 27 juil. 2009 21:33

Message par plouc1966 » mer. 26 déc. 2012 19:29

Image

Ha tient ca pars pas !?!?

Image

Citrus bling pure + microfibre !

Image


Image


Image

La décontamination est terminé quand la clay ressort propre d'un passage .

Avatar de l’utilisateur
plouc1966
alfiste pointu
alfiste pointu
Messages : 788
Inscription : lun. 27 juil. 2009 21:33

Message par plouc1966 » mer. 26 déc. 2012 20:11

3) Le polissage (ou polishage )

C'est l'action d'éffacé les micros rayures mécaniquement a l'aide d'abrasif .

Il faut toujours travailler avec plusieurs grades d 'abrasifs , l'idéal étant d 'avoir une panoplie compléte , comme le tableau ci dessous .

Image


Mais n'étant pas professionnel , ni riche comme crésus , je me suis contanté de 2 grades , du médium et du light .

De gauche a droite : dans la boite et devant ce sont des pads manuels Lake country CCS blanc light et orange médium , le pulvérisateur avec 10 % de citrus bling comme lubrifiant (encore !) dans la bouteil verte : Poorboy's SRR 2.0 est un abrasif médium , la bouteil noir est du Méguard's Swirls X est un abrasif de finition donc light .

Devant : Pad machine en microfibre blanche est de l'ultra light pour la finition , un pad machine newave orange est un médium et black est un light .

Image

Il faut toujours commencé par du light , pour évaluer l'abrasivité et la dureté de la peinture ou du verni , ensuite passer a un grade plus dure si besoin , et repasser a un grade inférieur , et finir par de l'ultra light .

Le fait d'avoir 2 pads et 2 crémes abrasives donne 4 combinaisons d'application . La policheuse elle donne le facteur temps , au vu de ca je n'ai pris aucun produt Hard , j ' ai priviligié le nombre de passe , peut importe le temps que j'y passe , je trouve cela plus prudent .

Je commence donc par du light .

Image

Quelques gouttes suffisent pour commencer .

Image

Je mets en places un morceau de scotch bleu , cela va me servir de témoin , pour voir l'avancé du travail .

Regarder bien les micro rayures , dans le halo de la lampe .

Image

Avatar de l’utilisateur
plouc1966
alfiste pointu
alfiste pointu
Messages : 788
Inscription : lun. 27 juil. 2009 21:33

Message par plouc1966 » mer. 26 déc. 2012 20:18

C'est partit !

Image

1er passe au light . J'ai vu ce que donne ce travail , je passe donc au médium .

Image

Je passe donc au médium .


Image


Image

Je me serts aussi des pads manuel pour les endroits inaccessibles par la machine .

Image

Répondre