Zeta 6

Répondre
Avatar de l’utilisateur
philalfa
Contaminé par le virus
Contaminé par le virus
Messages : 4401
Inscription : mer. 5 sept. 2007 09:14
Localisation : Nogent sur oise

Zeta 6

Message par philalfa » jeu. 24 mai 2018 22:30

Zeta-6-04.png

Dans les années 70, la carrosserie Zagato n’était plus que l’ombre d’elle-même. Dirigée par les deux fils du fondateur, elle faisait feu de tout bois pour tenter de survivre, notamment en produisant des voiturettes de Golf et des berlines blindées. Seul contrat « prestigieux » dans l’escarcelle, la production au compte goutte des carrosseries des Bristol 412 (lire aussi : Bristol 412) ne suffisait par à faire revenir le Z au centre du jeu. Il fallait se renouveler, proposer quelque chose de différent, et surtout renouer des liens avec Alfa Romeo, partenaire historique de Zagato qui l’avait pourtant un peu laissé tomber depuis quelques années.




En 1979, Elio et Gianni Zagato, les deux boss, chargèrent leur designer attitré, Giuseppe Mittino, de travailler sur un projet de coupé que l’on pourrait proposer à Alfa Romeo. Ce sera le projet AZ6 Sperimentale, dont le dessin fut suffisamment convaincant pour que le projet progresse (lentement). L’idée d’un coupé plus exclusif sur la base de la GTV6 n’était pas pour déplaire à Alfa, qui finalement se décidera en 1982 à confier à Zagato l’étude d’un tel coupé. Mais dans le même temps, la firme italienne préféra ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, et commissionna aussi Bertone pour l’étude d’un grand coupé sur la base de l’Alfa 6 .



Les deux propositions furent présentées au Salon de Genève en mars 1983. Celle de Bertone, signée du français Marc Deschamps, dénommée Alfa Romeo Delfino, se présentait sous la forme d’un coupé très géométrique joliment dessiné, mais assez sobre (trop?). Avec le recul, cette Delfino ressemble au coupé Subaru Alcyone XT lancé en 1985 et à son successeur SVX : Bertone aurait-il rentabilisé son étude en revendant le concept au constructeur japonais ?
Delfino-01.jpg
Celle de Zagato en revanche, appelée Zeta 6, s’offrait des rondeurs en même temps sensuelles et agressives. Avec des airs de Porsche 928 selon les angles, elle inaugurait ce nouveau style Zagato, ramassé, musclé, bodybuildé, sans oublier le passé et son double bossage. Face au classicisme de la Delfino, la Zeta 6 opposait son air ramassé et explosif. La comparaison entre les deux coupés n’avait plus lieu d’être : la Zeta 6 remportait tous les suffrages.



En ce début d’année 1983, et après le succès de la Zeta 6 au Salon de Genève, les frères Zagato crurent avoir retrouvé leur bonne étoile. Alfa Romeo, impressionné par la proposition, envisagea sérieusement de la produire en série. Mais Zagato joua de malchance. Alfa Romeo n’était pas en grande forme à cette époque là, et jouait aussi sa survie, à une autre échelle. Si le projet Zeta 6 plaisait aux dirigeants du constructeur, ils avaient d’autres projets sur le feu. La firme disposait de moyens limités et s’était engagé dans une aventure qui devait lui permettre de sortir de l’ornière : l’Alfa Romeo Arna, lancée avec Nissan . Dans le même temps, l’IRI, l’organisme d’Etat propriétaire d’Alfa, cherchait à s’en défaire et tentait de présenter la plus belle mariée possible à Ford (ce sera finalement Fiat qui raflera la mise quelques années plus tard).
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Tsopou
Alfiste débutant
Alfiste débutant
Messages : 34
Inscription : jeu. 6 sept. 2007 16:57
Localisation : Chablais valaisan

Re: Zeta 6

Message par Tsopou » ven. 25 mai 2018 21:16

Merci Philippe pour ces infos méconnues !
Giulietta 1750 TBi QV (2011)
Sedici 1.6 16s 4x4 (2011)
Giulia 1600 Nuova Super (1975)

Répondre